EN FR

Projects

Résumé du projet

Objectifs

Le projet ILLIAD vise à proposer une méthode d’analyse de la durabilité des systèmes alimentaires qui tient compte des conséquences de l’organisation de ces systèmes. Cette méthode permet de proposer des innovations en termes d’organisation des systèmes alimentaires existants pour accroître leur durabilité, comme par exemple la mise en place de systèmes d’échange de matière organique dans la filière blé bio, ou la coordination des acteurs de l’Indication Géographique Protégée « riz de Camargue ». Cette méthode permet également de proposer simultanément des innovations techniques et le mode d’organisation de la filière correspondant, comme par exemple le développement de nouvelles méthodes agronomiques pour la pêche bio ainsi que son mode de commercialisation, ou bien la mécanisation de la récolte d’abricots, et l’organisation de la filière des abricots récoltés mécaniquement.

Méthodes

ILLIAD propose une méthode d’analyse la durabilité systémique des filières alimentaires.
 La durabilité des systèmes alimentaires a, jusqu’à présent, été analysée sous l’angle de leurs effets en termes économiques (par exemple, chiffre d’affaires), sociaux (par exemple, emplois) et environnementaux (par exemple effets sur l’émission de gaz à effet de serre). Le projet vise à proposer une méthode qui tient compte de l’impact de l’organisation des filières sur leur capacité à se maintenir dans le long terme, ou leur capacité à améliorer leurs effets sur les trois piliers du développement durable (économique, environnemental et social).
 Pour ce faire, ILLIAD propose une nouvelle méthode d’analyse de filière, sur la base des méthodes d’analyse de filière utilisées en économie et gestion. La mise en place de cette méthode permet de définir des indicateurs de durabilité systémique, qui sont utilisés et testés dans les quatre cas pratiques étudiés dans le projet ILLIAD (échange de matière organique pour le blé bio, riz de Camargue, pêche bio, mécanisation de l’abricot).

Coordinator

INRA Centre de Montpellier - France

Source de financement : ANR
Programme et contacts : INRA Centre de Montpellier : Sandrine COSTA CIHEAM-IAMM : Selma Tozanli Giulia Palma Fatima El Hadad-Gauthier
Partners :
  • CIHEAM-IAMM - France